Oyez, oyez !! En ce jour du XXX novembre MMXII, nous fêtons Saint André . Comme les cieux s'annoncent relativement clément et que l'on entend les bêtes dans les bois, le veneur s'en va quête d'ouvrage. Petits et grands le retrouverons dans le parc, occupé au produits de sa chasse. Près des loups ou des sangliers, évitant l'ours, saurez-vous le dénicher? Guérin Heurtevilain a beaucoup à vous apprendre, petits enfançons et pèlerins d'automne...

c39_616.jpg





c47_616.jpg





venerie_berry.jpg

Il s'agit ci-dessus plus précisément de la curée, au moment où l'un des chasseurs, à droite, achève de sonner l'hallali.
Les chiens dépècent le sanglier. La scène se déroule au centre d'une forêt dont les arbres sont encore en feuilles.
La meute est représentative des modes de chasse de la vénèrie du sanglier, bête féroce pour les chiens et les veneurs selon Gaston Phoebus

Le limier est tenu en laisse, alors que les autres chiens , chien baud, alan vautre ( dogue) et lévrier participent à la curée.

Les veneurs portent à la ceinture les guides, lanières de cuir qui attachent les chiens par deux avant la chasse, ils portent l'épieu et le cor de chasse symbole de leur fonction.

On peut prendre un peu de recul avec cette enluminure , car les veneurs portent des couleurs très vives , ce qui n'est pas recommandé pour la chasse, de plus censé illustrer le mois de décembre , la forêt porte encore tout son feuillage.

La curée est un terme de chasse qui désigne une cérémonie qui suit la mise à mort de l’animal.

Cette cérémonie est destinée à rendre hommage à l'animal de chasse et à récompenser les chiens.
On sonne alors à nouveau les fanfares sonnées au cours de la chasse de manière à en rappeler les épisodes.
Puis, pendant que les chiens « font curée », si l’animal est donné en entier il est dit que la meute est « mise en curée ».
Et on sonne d'autres fanfares dédiées aux veneurs présents.

Ce terme désigne la chair, les os et les entrailles des grands gibiers abattus qui sont distribués aux animaux en récompense lors de cette même cérémonie.

Il existe trois types de curées :

  • la curée chaude, réalisée tout de suite sur place ;
  • la curée froide, réalisée plus tard dans un lieu de rendez-vous ;
  • la curée aux flambeaux, réalisée la nuit

(Sources: BNF, Très Riches Heures du duc de Berry, ....)

Pescheray